Société d'Horticulture de l'arrondissement de Reims

 

Glossaire botanique


A
Acarien : animal de la classe des Arachnides (importante classe d'Arthropodes) qui, contrairement aux insectes, n'ont ni antennes, ni ailes, ni yeux composés. Ils sont dénommés abusivement "araignées rouges" ou "araignées jaunes".
Acaule : adjectif, se dit d'une plante sans tige ou dont la tige est très raccourcie (carline acaule, cirse acaule).
Acervule : structure de reproduction, en forme de coussinet, produisant des spores sur de très courts conidiophores disposés en palissade (caractéristique de l'ordre des Mélanconiales comme les genres Microdochium et Colletotrichum).
Aciculaire : se dit d'une feuille linéaire, rigide et pointue (les aiguilles des conifères sont de feuilles aciculaires).
Acide : adjectif désignant un sol abondant en silice (granite, grès, sable, schiste...). Certaines plantes préfèrent des sols acides, d'autres des sols calcaires.
Adélomycètes : classe des champignons à reproduction sexuée inconnue ou champignons imparfaits
Adventice : adjectif ou nom désignant une mauvaise herbe.
Adventif : adjectif, qualifie les racines qui apparaissent sur les tiges ou les rhizomes.
Agaricales : ordre de champignons rassemblant essentiellement ce que l'on appelle communément des "champignons à chapeaux" ou carpophores
Aiguille : feuilles particulières des conifères.
Aile : le mot peut avoir plusieurs sens en botanique. Il désigne d'abord une membrane bordant un organe ou le prolongeant (les chardons ou les gesses ont des tiges ailées). Il désigne aussi les pétales latéraux des fabacées, ou encore les sépales des polygalacées.
Aisselle : intérieur de l'angle aigu formé par une feuille insérée sur la tige. Beaucoup de fleurs poussent à l'aisselle des feuilles.
Akène : fruit sec et indéhiscent ne contenant qu'une graine. Le nom peut aussi s'écrire achaine.
Albumen
: tissu de réserve d'une graine.
Alcalin : qui a les propriétés d'une base (synonyme : basique).
Alterne : adjectif désignant des feuilles disposées de chaque côté de la tige, à des hauteurs différentes.
Amendement : (du sol) matériau apporté aux sols dont la fonction principale est d'améliorer leurs propriétés physiques et/ou chimiques et/ou leur activité biologique
Anamorphe : d'une forme différente de l'organisme qui lui a donné naissance.
Androcée : ensemble des étamines (pièces mâles) d'une fleur.
Anémogame : adjectif qualifiant un mode de reproduction des plantes dans lequel le pollen est essentiellement véhiculé par le vent.
Anémochore : adjectif qualifiant un mode de dispersion des graines par le vent
Annuelle : adjectif désignant une plante qui ne vit qu'une saison.
Anthère : partie supérieure de l'étamine contenant le pollen
Antifongique: fongitoxique, toxique pour certains champignons ; on emploie couramment le terme "fongicide" pris dans son sens le plus large (incluant le sens de "fongistatique" c'est-à-dire "qui inhibe la croissance du champignon sans détruire celui-ci").
Anthracnose : maladie provoquée par des champignons du genre Colletotrichum..
Aperture : zone de moindre résistance à la surface du grain de pollen par où germe le tube pollinique.
Apical : se dit de la partie qui forme le sommet d'un organe ; contraire de basal.
Apiculé : se dit d'un organe dont le sommet se rétrécit brusquement en pointe courte (apicule)
Aréole : petit mamelon velouté, généralement blanchâtre, qui entoure la base des piquants des cactus.
Ascendant : se dit d'un organe, généralement la tige, couché à sa base puis se redressant.
Auxine : hormone de croissance végétale.
Autogame : mode de reproduction des plantes dans lequel la fécondation s'effectue sans recours au pollen d'autres individus.
Axillaire : placé à l'aisselle d'un organe (d'une feuille ou d'un rameau, par exemple).

B
Bactérie : micro-organisme unicellulaire formant un règne autonome, ni animal, ni végétal.
Baie : Fruit charnu sans noyau.
Barochore : adjectif désignant une dispersion des graines par gravité, à proximité immédiate de la plante mère.
Bilabié : se dit d'un calice ou d'une corolle dont les éléments forment deux lèvres. La plupart des lamiacées (ou labiées) ont un calice et/ou une corolle bilabiés.
Berbéridacées : famille botanique de plantes comprenant entre autres les berberis et le mahonia.
Bipennée : se dit d'une feuille pennée dont les folioles sont elles-mêmes pennées (exemple : le mimosa).
Bisannuelle : adjectif désignant une plante vivant pendant deux saisons successives. En général, une plante bisannuelle donne des feuilles en rosette la première année et fleurit la seconde année.
Bractée : feuille fréquemment colorée qui accompagne une fleur ou une inflorescence. Les bractées se trouvent souvent à la base du pédoncule.
Bulbe : organe végétal souterrain formé par un bourgeon entouré de feuilles charnues, permettant à la plante de reformer chaque année ses parties aériennes.
Bulbille : nom féminin. Bourgeon renflé destiné à se détacher de la plante qui l'a produit et à donner naissance à une nouvelle plante. Le terme peut aussi désigner les petits bulbes formés à la base d'un bulbe principal.

C
Ca : symbole chimique du calcium.
Caduc : se dit d'un organe, notamment les feuilles, se détachant et tombant à chaque saison (feuilles caduques).
Cal : tissu de cicatrisation qui se forme en réaction à une blessure.
Calcicole : adjectif, qui se plait en terrain calcaire.
Calcifuge : adjectif, qui fuit les terrains calcaires.
Calice : enveloppe extérieure de la fleur, composée de sépales.
Capitule : inflorescence formée de fleurs sessiles serrées les unes contre les autres.
Capside : petit réceptacle dans la matière vivante. Enveloppe protectrice d'un virus.
Caprifoliacées
: famille botanique de plantes comprenant par exemple les genres Abelia, Kolkwitzia, Viburnum, etc.).
Carence : absence ou insuffisance d'un ou plusieurs éléments indispensables à la nutrition. En fertilisation, ce terme s'applique principalement aux oligo-éléments (exemple : carence en fer).
Capsule
: fruit sec contenant de nombreuses graines, qui s'ouvre par des fentes ou par des pores.
Carène : pétale inférieur des fabacées (ou légumineuses).
Carpelle : élément de la fleur portant les ovules et formant, seul ou soudé à d'autres, le pistil.
Caryopse : fruit sec typique des graminées, indéhiscent, dans lequel le péricarpe est soudé à l'unique graine qu'il contient.
Céphalanthe : synonyme de capitule (du grec kephalê, tête, et anthos, fleur).
Cespiteux : adjectif, qui forme une touffe serrée.( bambous)
Charançon : insecte coléoptère nuisible.
Charbons :
mycose dues à des parasites stricts du feuillage.
Chaume :
tige des graminées à l'épiaison.
Chaton
: inflorescence en épi, à fleurs pratiquement inapparentes, caractéristique de nombreux arbres.
Chimiotropisme : réaction d'orientation des organismes ou des organes sous l'effet d'agents chimiques. Par extension, attirance due à un élément chimique.
Chlorophylle
: molécule de la photosynthèse qui donne leur couleur verte aux plantes (du grec khlôros, vert).
Chloroplaste : organite de la cellule végétale contenant de la chlorophylle et assurant la photosynthèse.
Chlorose : trouble physiologique, d'origine variée, se manifestant par une décoloration du feuillage. Ce terme ne devrait pas être exclusivement utilisé pour désigner une carence en fer.
Cicadelle :
ensemble d'insectes de l'ordre des Homoptères qui transmettent des maladies aux plantes.
Coléoptères :
ordre d'insectes à élytres cornés, à antennes, à pièces buccales broyeuses.
Collet
: zone de transition entre la racine d'une plante et sa tige.
Cordé : se dit d'une feuille qui a la forme d'un cœur.
Corme : nom masculin, organe de réserve souterrain ayant l'aspect d'un bulbe mais formé d'une tige renflée entourée d'écailles.
Corolle : ensemble des pétales d'une fleur.
Corymbe : nom masculin, inflorescence simple indéfinie, ressemblant à une ombelle.
Crucifère : terme désignant les plantes dont la fleur comporte quatre pétales en forme de croix, appartenant à la famille des brassicacées.
Cryptogames : se dit des végétaux (champignons, fougères, mousses, ...) dont les organes de reproduction sont peu visibles, par opposition aux phanérogames qui portent des fleurs.
Cu
: symbole chimique du cuivre.
Cultivar
: population végétale dont l'identité est parfaitement connue, améliorée par sélection. Par extension, synonyme de variété.
Cuticule
: partie différenciée de la surface externe de l'épiderme.
Cyathe
: nom donné à l'inflorescence en forme de coupelle des euphorbes (du grec kuathos = coupe).
Cyme : inflorescence siple définie, dans laquelle l'axe principal se termine par une fleur.
Cynorrhodon : faux fruit de l'églantier.
Cytoplasme: matière fluide, transparente, intérieure à la cellule et renfermant différents éléments.
D
Débourrement : sortir de sa bourre pour un bourgeon, phase de reprise de végétation et d'allongement des bourgeons .
Décurrent : se dit de feuilles dont le limbe se prolonge le long de la tige.
Déhiscent : se dit d'un organe, notamment un fruit, qui s'ouvre spontanément à maturité.
Démosyndrome : expression d'une symptomatologie collective sur une population végétale. Il s'agit de l'ensemble des symptômes (les anomalies et leur répartition) : démosyndrome visuel.
Dessication : action de dessécher.
Diadelphe : adjectif désignant une fleur dont les étamines sont assemblées en deux groupes.
Diagnose : détermination des caractéristiques d'une espèce animale ou végétale.
Dicotylédones : classe des plantes à fleurs caractérisée par la présence de deux cotylédons sur la plantule et dont les feuilles ont généralement un limbe plus ou moins large à nervation ramifiée, à la différence des Monocytélédones.
Digitation : division en forme de "doigts d'une main".
Dioïque : adjectif, se dit d'une espèce dont les sexes sont séparés et portés par des pieds différents, mâles et femelles. Exemple : le palmier-dattier.
Diploïde : qui possède normalement un double assortiment de chromosomes semblables (nµ).
Diptères : ordre d'insectes à métamorphoses complètes, à deux ailes, dont la tête est munie de pièces buccales en forme de trompe, servant à piquer, à sucer.
Discontinu : qui n'est pas uniforme mais divisé, par exemple en taches ponctuelles.
Discontinuité : absence d'uniformité.
Dissémination : dispersion (par exemple des spores) dans le milieu naturel.
Dormance : état d'une graine ou d'un organe végétatif en vie ralentie.
Dothidéales : ordre des champignons appartenant à la sous-classe des Pyrénomycètes.
Drageonnement : (drageon) pousse végétative issue des racines d'une
Drupe : fruit indéhiscent, charnu, comportant un noyau.

E
Echinulations : petites épines, petites saillies en cônes minces ou en aiguilles courtes.
Echinulée : (se dit pour une paroi de spore) pourvue d'échinulations, c'est-à-dire de petites épines, de petites saillies en cônes minces ou en aiguilles courtes.
Ecidie: organe caractéristique des champignons Basidiomycètes de l'ordre des Urédinales (agents des rouilles), en forme de coupe, d'ampoule, de sac déchiré, ... Selon les espèces, les dimensions sont très variables. Les écidies se forment sur les organes aériens des plantes et constituent le stade I des Urédinales
Ecidiole : = spermogonie.
Ecidiolispore : = spermatie.
Ecidiospores : spore produit dans une écidie.
Eclairement : durée ou intensité de la lumière qui agit sur un organisme.
Endémique : adjectif, qualifie une espèce dont l'aire de répartition est limitée à une région donnée.
Endozoochore : adjectif qualifiant un mode de dispersion des graines après transit intestinal chez des animaux.
Ensiforme : adjectif, se dit d'une feuille plane, étroite, longue, érigée et pointue (exemple : la feuille de l'iris).
Entomogame : adjectif qualifiant un mode de reproduction des plantes dans lequel le pollen est essentiellement véhiculé par des insectes.
Entre-noeud : partie d'une tige située entre deux noeuds.
Enzyme : protéine, catalyseur de réactions chimiques.
Éperon : prolongement en forme de tube de la corolle ou du calice (ne concerne parfois qu'un pétale ou sépale particulier).
Épi : inflorescence dont les fleurs sont disposées autour d'un axe central, sans pédicelle ou avec un pédicelle très court.
Epiderme : couche superficielle des parties aériennes d'une plante.
Épillet : épi secondaire qui, regroupé à d'autres, forme un épi ou un panicule.
Epine-vinette : ou Berberis vulgaris. Arbuste sauvage vecteur des rouilles.
Épizoochore : adjectif qualifiant un mode de dispersion des graines par transport sur le plumage ou le pelage des animaux
.Eradication : suppression complète d'une maladie, d'un ravageur, etc.
Essence : synonyme d'espèce chez les forestiers.
Étamine : organe mâle de la fleur produisant le pollen. Les étamines se composent d'une partie allongée (le filet) et d'une partie supérieure renflée (l'anthère).
Étendard : pétale supérieur des fleurs des fabacées (ou légumineuses).
Evapotranspiration : somme des transferts d'eau du sol vers l'atmosphère par évaporation directe et par transpiration du végétal.
Exine : enveloppe externe du grain de pollen.
Exserohilose : maladie provoquée par des champignons du genre Exserohilum.
Exsudat : liquide plus ou moins visqueux libéré par une plante. Les exsudats foliaires produits par les graminées sont des solutions aqueuses plus ou moins riches en substances nutritives.
Extrorse : adjectif qualifiant une anthère libérant son pollen vers l'extérieur de la fleur, autrement dit vers les pétales.

F
f. : abréviation de "forme".
Fe : symbole chimique du fer.
Feuille : organe essentiel d'une plante pour la photosynthèse, la feuille se compose le plus souvent d'un limbe et d'un pétiole (voir ces mots).
Fleur : organe reproducteur de la plante.
Fleuron : fleur isolée d'un capitule.
Foliole : chacune des petites feuilles qui forment une feuille composée.
Follicule : fruit sec déhiscent, formé par un carpelle isolé
Fruit : organe de la plante composé des graines et de leur enveloppe.
Festucoïdées : groupe de plantes appartenant aux graminées qui comprend la plupart des espèces à gazon de nos climats.
Feutrage : accumulation excessive, en surface, de déchets organiques plus ou moins décomposés (mélange de talles, tiges, racines mortes et vivantes, déchets de tonte, etc.).
Feutre : couche d'accumulation en surface du gazon (voir feutrage).
Flagelle: filament ou cil mobile servant d'organe locomoteur. Chez les champignons, ces filaments longs et minces permettent aux spores de se déplacer dans l'eau.
Flexueux : qui présente des courbures en divers sens.
Foliaire : qui appartient ou se rapporte à la feuille.
Fongicide : voir "antifongique" - matière active ou produit formulé ayant la propriété de tuer les champignons.
Fongique : qui se rapporte aux champignons.
Fongitoxique : voir "antifongique" - substance toxique pour les champignons.
Foyer : site principal de la maladie à partir duquel elle se propage.
Fructification: ensemble des organes reproducteurs chez les champignons.
Fumigation : opération, faisant l'objet d'une réglementation spécifique, qui consiste à introduire un gaz ou une substance donnant naissance à un gaz dans l'atmosphère d'une enceinte ou dans le sol en vue de détruire des organismes vivants nuisibles.
Fusariose : maladie provoquée par des champignons du genre Fusarium.
Fusiforme : en forme de fuseau.


G
Gaine : chez les graminées, partie basse de la feuille qui enveloppe la tige ou des feuilles plus jeunes
Gamète : cellule sexuelle haploïde (qui n'a qu'un exemplaire de chaque chromosome).
Gamopétale : adjectif, corolle d'une seule pièce, dont les pétales sont soudés entre eux.
Gastéromycètes : sous-classe de champignons appartenant aux Basidiomycètes, dans laquelle certains auteurs incluent les ordres des Lycoperdales et des Sclérodermatales.
Gazonnière : lieu de mise en culture d'un gazon destiné à être transplanté avec une partie de son substrat de culture, sous forme de plaques ou de pavés.

Glabre : adjectif désignant une plante ne portant pas de poils.
Glauque : de couleur verte tirant sur le bleu (vert bleuâtre) comme une feuille de chou.
Globulaire : qui a une forme sphérique ou sphéroïdale.
Glochide : poil végétal crochu.
Gloeocercosporose : maladie provoquée par des champignons du genre Gloeocercospora
Glomérule : inflorescence dense plus ou moins sphérique de fleurs sessiles.
Glume : bractée membraneuse enveloppant un épillet de graminée.
Glumelle : petite glume enveloppant la fleur des graminées.
Gluten : protéine de l'albumen chez certaines graminées (rend la farine panifiable).
Gousse : fruit sec à deux valves, garnies chacune d'une rangée de graines. Les gousses sont notamment les fruits des fabacées (ou légumineuses).
Graine : ovule fécondé qui, après dispersion et germination, donne de nouvelles plantes.
Graminée: famille botanique appartenant aux Monocotylédones appelée aussi Poacées et dont font partie les espèces utilisées dans les gazons.
Grappe : inflorescence disposée autour d'un axe, chaque fleur étant nettement pédicellée.
Guttation: formation de gouttelettes sur certaines parties de feuilles (par exemple après une blessure ou aux extrémités) des graminées.
Gynécée : synonyme de pistil (ensemble des organes femelles de la fleur).

H
Halophile : adjectif, qui vit dans les milieux salés (exemple : la salicorne).
Héliophile : adjectif, qui aime l'exposition au soleil.
Héliotropisme : attraction vers le soleil.
Herbacé : se dit d'une plante d'une plante non ligneuse (dont la tige n'a pas la consistance du bois), le terme de plantes herbacées désignant pour sa part des plantes non ligneuses dont la partie aérienne meurt après la fructification.
Herbier : collection de plantes desséchées, conservée dans un but scientifique ; banc d'algues ou de plantes marines sur le littoral.
Hermaphrodite: adjectif caractérisant les plantes portant des fleurs avec les organes des deux sexes (étamines et pistil).
Hépatiques : organismes végétaux (cryptogames) appartenant aux Bryophytes comme les mousses dont ils sont proches.
Hétéroptère : se dit d'un insecte hémiptère dont les ailes supérieures sont à demi coriaces.
Hétérosporiose : maladie provoquée par des champignons du genre Heterosporium.
Hydathodes : structures épidermiques particulières par lesquelles le phénomène de guttation se produit (formation de gouttelettes).
Hydrate : composé contenant de l'eau ou obtenu par réaction avec l'eau (par exemple, hydrate de carbone ou glucide).
Hydrique : qui a rapport à l'eau.
Hydrogame: adjectif qualifiant un mode de reproduction de plantes aquatiques dans lequel le pollen est essentiellement véhiculé par l'eau.
Hygrométrie : degré d'humidité dans l'atmosphère déterminé par mesure.
Hygrophile : adjectif, qui préfère les lieux humides.
Hypogé : adjectif, qui se développe sous terre (exemple : la gousse de l'arachide).

I
Incubation
: en pathologie végétale, phase de développement de l'agent pathogène pendant laquelle une infection reste invisible. L'incubation débute avec la phase parasitaire et prend fin à l'apparition des premiers symptômes
Imparipenné : adjectif, qualifie une feuille à nombre impair de folioles.
Indéhiscent : se dit d'un organe, notamment un fruit, qui ne s'ouvre pas spontanément à la maturité.
Infère : adjectif, qualifie l'ovaire lorsqu'il s'insère au-dessous de la corolle et du calice.
Inflorescence : mode de groupement des fleurs d'une plante, ou groupe de fleurs.
Internervaire : se dit d'un espace situé entre les nervures d'une feuille.
Involucelle : petit involucre secondaire dans ombelle composée
Involucre : ensemble de bractées formant une collerette à la base d'une ombelle ou d'un capitule.

J
Junciforme : adjectif, qui à l'aspect du jonc.

K
K : symbole chimique du potassium.
Kyste : chez une plante, renflement anormal ayant généralement une cause parasitaire, contenant ou non le parasite qui l'a provoqué. Chez certains champignons, spores à parois très dures se formant dans les tissus parasités et assurant la survie du micro-organisme.

L
Labelle : pétale caractéristique des orchidacées, orienté vers le bas, pouvant imiter l'apparence d'un insecte ou prendre des formes spectaculaires.
Lacinié : adjectif, découpé irrégulièrement en lanières (du latin lacinia, lambeau).
Lancéolé : se dit d'une feuille en forme de fer de lance.
Légume : synonyne de gousse, fruit des légumineuses (du latin legumen, plante à gousse).
Lenticulaire : qui a la forme d'une lentille.
Lépidoptère : ordre d'animaux arthropodes antennifères, de la classe des insectes, possédant de fines écailles (ex. : papillons).
Leptosphaerulinose : maladie provoquée par des champignons du genre Leptosphaerulina.
Liane : plante grimpante ou volubile.
Liber : tissu végétal conducteur de la sève élaboré (synonyme de phloème).
Lichen : végétal complexe formé de l'association d'un champignon et d'une algue vivant en symbiose, très résistant à la sécheresse, au froid et à la chaleur.
Ligneux : se dit d'une plante dont la tige a la consistance du bois, grâce à la lignine qu'elle contient.
Lignifié : adjectif, se dit d'un organe imprégné de lignine.
Lignine : substance caractéristique du bois, présente dans les vaisseaux conducteurs (du latin lignum, bois).
Ligule: prolongement membraneux de la gaine des graminées.
Liliacées : famille de plantes monocotylédones.
Limbe : partie la plus importante, généralement large et aplatie, d'une feuille.
Limnophile, adjectif, se dit d'une plante qui vit dans les marais, les étangs (du grec limnaios, étang.
Linéaire : se dit d'une feuille étroite et allongée, à bords parallèles.
Lomentacé : adjectif, se dit d'une gousse ou d'une silique étranglée entre chaque graine comme un chapelet.
Lycoperdales : ordre de champignons appartenant à la classe des Basidiomycètes.
Lygéides : qualifie les hétéroptères connus sous le nom de punaises

M
Macule : tache (causée par une maladie sur une feuille, par exemple).
Macroconidie : conidie de grande dimension.
Manchon : organe de protection cylindrique.
Mangrove : formation végétale des zones littorales tropicales dont l'espèce caractéristique est le palétuvier.
Maquis : formation végétale arbustive méditerranénne
Marcescent : adjectif, se dit d'une plante dont les feuilles mortes persistent tout l'hiver (exemple : le charme).
Mastigomycètes : champignons à zoospores (montrant dans leur cycle évolutif un ou plusieurs stades présentant des cellules munies de flagelles).
Méat : espace libre intercellulaire, passage, dans un tissu végétal.
Méchuleux : présentant l'aspect de (ou constitué de, ou portant des) petites mèches.
Méiose : ensemble des deux divisions cellulaires aboutissant à la formation du gamète (réduction chromatique).
Mélanconiales : ordre de champignons appartenant à la classe des Deutéromycètes dont les conidies naissent dans une acervule.
Méristème : tissu jeune, à la pointe de la tige, de la racine, des bourgeons, constamment en état de division et qui engendre les tissus des organes (épiderme, écorce, ...).
Mésocotyle : partie comprise entre la base du coléoptile et l'embryon des graminées. C'est le premier entre-noeud souterrain, sous-tendant le plateau de tallage.
Mésospore : chez les Puccinia, spore atypique, considérée à peu près comme une téleutospore, mais ne possédant qu'une seule loge comme les téleutospores d'Uromyces et les urédospores. (synonyme : amphispore).
Métabolisme : ensemble des transformations physico-chimiques qui s'accomplissent dans l'organisme.
Mg : symbole chimique du magnésium.
Micro-organisme: organisme vivant, visible seulement au microscope.
Microconidie : conidie de petite dimension.
Micromètre : (µm) unité de longueur égale à un millionième de mètre ou 10-6 m (appelé antérieurement micron).
Mn : symbole chimique du manganèse.
Mo : symbole chimique du molybdène.
Mollicutes: classe des procaryotes comprenant les mycoplasmes et les spiroplasmes.
Moniliales : ordre des champignons appartenant à la classe des Deutéromycètes dont les conidies ne naissent pas à l'intérieur d'un appareil sporifère défini.
Monocarpique : adjectif qui qualifie les plantes qui n'ont qu'une fleur et un fruit au cours de vègètation, et qui meurent aussitôt après, ex : l'Agave.
Monocotylédones : classe de plantes à fleurs caractérisées par la présence d'un seul cotylédon sur la plantule et dont les feuilles, aux nervures parallèles, sont généralement étroites et allongées, à la différence des dicotylédones. Cette classe comprend les graminées, les liliacées, les orchidées, ...
Monoïque : adjectif, se dit d'une espèce dont tous les individus portent les deux sexes, dans des fleurs séparées (exemple : la courge).
Morphologie : étude de la configuration et de la structure externe d'un organisme ou d'un organe.
Mosaïque : maladie des plantes due à des virus.
Muqueuse : (comme adjectif) qui ressemble à un mucus (liquide visqueux qui protège certaines membranes chez les animaux).
Mycélien : qui a rapport au mycélium.
Mycélium : ensemble des organes filamenteux d'un champignon (voir thalle).
Mycologie : étude des champignons.
Mycophytes : = champignons.
Mycoplasme: procaryote phytopathogène, sans paroi, appartenant à la classe des Mollicutes.
Mycoplasmose : maladies provoquée par des mycoplasmes.
Mycorhize : champignon à longs filaments qui s'associe, par symbiose, aux racines de certaines plantes.
Mycorhizien : qui a rapport aux mycorhizes.
Mycose: maladie causée par un champignon.
Mycosphaerellacées : famille de champignons appartenant à l'ordre des Dothidéales (classe des Pseudosphaeromycètes).
Myrmécochore : adjectif qualifiant un mode de dispersion des graines faisant appel aux fourmis.
Myxomycètes : classe de champignons inférieurs à plasmode libre (espèces saprophytes).
Myxomycose : maladie provoquée par des champignons Myxomycètes.

N
N : symbole chimique de l'azote.
Nanisme : anomalie caractérisée par une taille très inférieure à la moyenne.
Nanomètre : (nm) unité de longueur égale à un milliardième de mètre ou 10-9 m.
Nécrose : mortification tissulaire ou cellulaire se produisant au niveau d'un tissu, d'un organe, d'une région anatomique alors que le reste de l'organisme continue à vivre.
Nécrotique : ayant l'aspect d'une nécrose.
Nectaire : organe sécrétant le nectar. Le nectaire peut être une glande (comme dans les euphorbes), mais aussi une différenciation de certains pétales ou de certaines feuilles.
Nectar : liquide sucré sécrété par certaines plantes entomophiles (attirant les insectes), contenu dans les nectaires.
Nématicide : substance chimique permettant de détruire les nématodes.
Nématode : parasite, généralement filiforme, de la classe des némathelminthes.
Nervation : disposition des nervures d'une feuille.
Nervure : ensemble des vaisseaux conducteurs de la sève formant un réseau à la surface d'une feuille. La principale nervure de la feuille, généralement plus épaisse que les autres, est appelée nervure médiane.
Nigrosporose : maladie provoquée par des champignons du genre Nigrospora.
Nitrique : (azote) sous forme de nitrate (NO3-).
Nœud : point d'attache des feuilles sur la tige.
Nucléique : qui a rapport avec le noyau de la cellule.
Nutrition : ensemble des processus d'assimilation des éléments.


O
O : symbole chimique de l'oxygène.
Oblongue : plus long que large.
Obovale : (obovoïde) ayant la forme d'un oeuf renversé (base la plus large vers le haut ou vers l'extrémité).
Ocellé : en forme d'oeil ; une tache ocellée présente des anneaux concentriques diversement teintés.
Oligo-élément: élément chimique, métal ou métalloïde, présent en très faible quantité dans l'organisme et généralement indispensable au métabolisme. Les principaux oligo-éléments sont le fer, le cuivre, le zinc, le manganèse, le bore, le molybdène.
Ombelle : inflorescence où tous les pédicelles sont attachés au même point de la tige et s'élèvent au même niveau.
Onglet : partie inférieure et rétrécie d'un pétale, reliant celui-ci au calice.
Oogone : rameau mycélien globuleux intervenant dans la reproduction sexuée chez les Oomycètes (voir anthéridie).
Oomycètes : sous-classe de champignons appartenant à la classe des Phycomycètes comprenant, entre autres, la famille des Pythiacées (Pythium).
Oospore : spore à paroi épaisse issue de la reproduction sexuée ("oeuf") chez les champignons Oomycètes et assurant la conservation de l'espèce.
Opercule : mince membrane recouvrant une ouverture.
Opposé : se dit de d'organes (feuilles par exemple) placés par paire sur un axe ou une tige, se faisant face à la même hauteur.
Oreillettes : petits prolongements se trouvant de chaque côté de la ligule des graminées.
Organite : élément cellulaire différencié assurant une fonction physiologique.
Oscinie
: famille d'insectes de l'ordre des Diptères (petite mouche) s'attaquant aux graminées.
Ostiole : petit orifice par lequel se font les échanges gazeux de la feuille.
Ovaire : partie inférieure du pistil, formée d'une ou plusieurs loges, et contenant les ovules qui deviendront ensuite des graines après fécondation
Ovalaire
: qui affecte la forme ovale.
Ovoïde : qui à la forme d'un oeuf.
Ovulariose : maladie provoquée par des champignons du genre Ovularia.
Ovule : organe contenu dans l'ovaire renfermant la cellule femelle (oosphère), qui fournira la graine après fécondation par le pollen.

P
P :
symbole chimique du phosphore.
P.p.m. : unité de dose (partie par million).
Paraphyses : hyphes stériles en forme de sac, de massue ou de poil cylindrique ou à tête globuleuse ou élargie, présents dans les fructifications de divers champignons (notamment dans l'hyménium de certains Ascomycètes et dans certains sores de Basidiomycètes responsables de rouilles).
Parasite : organisme animal ou végétal qui se développe aux dépens d'autres organismes appelés hôtes, pendant tout ou partie de leur cycle vital en leur portant préjudice sans entraîner obligatoirement leur destruction. On distingue l'endoparasite qui se développe à l'intérieur de l'hôte et l'ectoparasite qui évolue à l'extérieur de l'hôte.
Parasitisme : présence de parasites.
Parasitose : maladie causée par des parasites.
Parenchyme : tissu cellulaire spongieux et mou, des feuilles, des jeunes tiges, des racines.
Palynologie : étude des pollens.
Panicule : inflorescence en grappe d'épillets.
Paripenné : adjectif, qualifie une feuille à nombre pair de folioles.
Pathogène: (organisme) capable d'engendrer une maladie.
Pathologie: étude des maladies et des effets qu'elles provoquent.
Pathovar (pv.) : subdivision de l'espèce ou de la sous-espèce d'un champignon ou d'une bactérie. Il désigne une souche ou un groupe de souches à caractères phénotypiques identiques ou très voisins, et qui expriment un pouvoir pathogène particulier à l'égard d'un ou plusieurs hôtes.
Pédicelle : ramification du pédoncule ou pédoncule très court. rameau portant une fleur à son extrémité.
Pédoncule : terme désignant la tige (ou queue) d'une fleur, distincte de la tige de la plante.
Pennée : se dit d'une feuille composée divisée en folioles disposées des deux côtés du pétiole comme les barbes d'une plume. Le terme peut aussi s'employer pour une feuille simple dont les nervures ont cette disposition.
Péponide : fruit de nombreuses espèces de Cucurbitacées.
Périanthe : ensemble des enveloppes (généralement calice et corolle) entourant les organes sexuels de la fleur.
Péricarpe : ensemble des tissus (épicarpe, mésocarpe, endocarpe) qui entourent la graine d'un fruit.
Péroxyacétyle : nitrate de péroxyacétyle. Molécule résultant de réactions photochimiques lentes dans l'atmosphère entre des hydrocarbures insaturés et des oxydes d'azote
Persistant : se dit d'un organe, notamment les feuilles, qui reste en place à chaque saison (feuilles persistantes du chêne-vert).
Pétale : partie de la fleur située entre les sépales et les organes reproducteurs. Les pétales composent la corolle. Ils sont fixés au calice par un onglet.
Pétiole : partie rétrécie de certaines feuilles unissant le limbe à la tige.
PH : en clair, pH signifie "potentiel hydrogène" ; il définit la présence, en plus ou moins grande quantité, d'ions H+ par rapport aux ions basiques fixés sur le complexe argilo-humique. Cela détermine l'acidité ou l'alcalinité du sol ou du substrat. Entre 6,8 & 7,2, le pH est neutre. Plus il est faible et plus le milieu est acide. Plus il est élevé et plus le milieu est alcalin
Phloème : tissu végétal conducteur de la sève élaborée (synonyme de liber).
Phomose : maladie provoquée par des champignons du genre Phoma
Phytosanitaire : qui a rapport avec les soins apportés aux plantes. En général, se dit pour un produit destiné au traitement des végétaux.
Phytotechnique : relatif à la culture des végétaux.
Phytotoxicité : terme qualifiant un produit capable d'occasionner aux végétaux des altérations passagères, durables ou irréversibles.
Piétin : maladie cryptogamique de certaines graminées.
Pigamon : genre de Renonculacées vivace.
Pionnote : type de stroma, produit notamment par les Fusarium, constituant une masse gélatineuse ou gluante, souvent de couleur saumon ou rouge - brunâtre, formée de filaments porteurs de conidies.
Piriforme : en forme de poire.
Pistil : nom donné à l'ensemble des organes femelles de la fleur, entourés par les étamines.
Pivotante : se dit d'une racine très grosse par rapport aux radicelles et s'enfonçant verticalement dans le sol (exemple: la carotte).
Poacées : dénomination moderne des Graminées.
Pollen : poussière très fine constituée de grains microscopiques produits dans l'anthère, chacun constituant un élément reproducteur mâle.
Pollinisation : transport du pollen de l'anthère au stigmate de la même fleur ou d'une autre fleur.
Polychrome : qui a plusieurs couleurs.
Pore : (pore germinatif) partie circulaire ou ovale amincie de la paroi de certains spores, par où pourra être émis un filament (ou tube) germinatif.
Pourriture : altération des tissus due à une maladie cryptogamique.
Préfoliaison : mode de dégagement des jeunes feuilles chez les graminées. Elle peut être pliée ou enroulée.
Probasidiosores : voir téleutosores.
Protéique : qui se rapporte aux protéines (matières azotées naturelles de poids moléculaire élevé, entrant dans la constitution des organismes vivants).
Protozoaire : être vivant unicellulaire considéré comme un embranchement du règne animal (exemple : les amibes).
Protozoose : maladie due à un protozoaire.
Pubescent : se dit d'une plante ou d'une partie de plante portant des poils fins plus ou moins espacés (voir aussi tomenteux).
Pseudothécie : = pseudothèce.
Pulvérulent : comme de la poussière.
Punctiforme : en forme de petits points.
Pustule : saillie de l'épiderme.
Pycnide : organe creux des champignons imparfaits de l'ordre des Sphaeropsidales, contenant des spores asexuées (pycniospores) formées dans une gelée et présentant une ouverture par laquelle est émise la gelée sporifère.
Pycniospores : spores nées dans des pycnides.
Pyrale : papillon (famille des Lépidoptères) dont les chenilles s'attaquent aux végétaux (exemple : pyrale du maïs).
Pyrénomycètes : sous-classe de champignons appartenant aux Ascomycètes.
Pyriculariose : maladie provoquée par des champignons du genre Pyricularia.
Pythiacées : famille de champignons appartenant à la sous-classe des Oomycètes.
Pyxide : fruit sec dont la partie supérieure, en forme de couvercle, s'ouvre pour libérer les graines.

Q

Quenouille : maladie des graminées, bien connue des producteurs de semences, se révélant par l'apparition de manchons appelés "quenouilles".

R
Rachis : chez les graminées, partie prolongeant la tige et constituant l'axe principal de l'inflorescence puis de l'épi.
Racème : synonyme de grappe.
Racine : partie non visible de la plante puisant dans le sol les éléments nécessaires à sa nutrition (eau, sels minéraux).
Radical : se dit d'un élément lié aux racines de la plante. On parle de feuilles radicales pour désigner des feuilles qui naissent au collet de la plante (exemple : les feuilles de primevère).
Radicelle : racine secondaire très petite.
Rémanence : durée pendant laquelle un traitement produit des effets perceptibles. Ce terme est plutôt à éviter : lui préférer celui de "persistance d'action".
Renonculacées : famille de plantes appartenant aux dicotylédones.
Résistance : capacité d'un organisme à surmonter, totalement ou suivant différents degrés, les effets d'un pathogène ou d'autres facteurs préjudiciables.
Réticulation : état d'une surface qui forme un réseau.
Réticulé: en forme ou d'aspect de réseau (fils entrecroisés).
Rhabdovirus : famille de virus.
Rhammacées : famille botanique de plantes (arbrisseaux).
Rhizomateux : qui produit et se propage par rhizomes.
Rhizome : tige souterraine vivace, très souvent horizontale, émettant chaque année des racines et des tiges aériennes (exemple : le rhizome de l'iris).
Rhynchosporiose : maladie provoquée par des champignons du genre Rhynchosporium
Rouilles : maladies provoquées par différents parasites et qui se manifestent, en général, par des pustules pulvérulentes, de couleur "rouille", sur les organes aériens des plantes.
Rosette : ensemble de feuilles formant un cercle à la base de la tige d'une plante. Les plantes bisannuelles comportent souvent une rosette.

S
Samare : fruit sec ailé.
Sépale : chacune des pièces formant le calice d'une fleur. Moins apparents que les pétales, les sépales sont généralement de couleur verte ou brune. On les remarque surtout quand la fleur est en bouton.
Sessile : se dit d'une feuille ou d'une fleur dépourvue de pétiole ou de pédoncule.
Silique : fruit déhiscent formé de deux pièces appliquées contre une cloison membraneuse portant les graines. Les fruits des crucifères sont des siliques. Lorsqu'une silique a une forme ovale ou circulaire, on parle de silicule.
Spathe : grande bractée généralement membraneuse entourant une inflorescence entière (ail, iris etc.).
Spontanée : se dit d'une plante poussant naturellement dans la région où on la rencontre.
Stigmate : extrémité supérieure d'un style, le stigmate reçoit le pollen et le retient.
Stipule : appendice écailleux ou foliacé situé à la base du pétiole d'une feuille.
Stomate : orifice de l'épiderme des végétaux supérieurs.
Style : filament reliant l'ovaire au stigmate, au centre de la fleur.
Sub- : préfixe diminutif fréquemment utilisé en botanique et signifiant « presque ». Par exemple, une plante subglabre est presque glabre, et des fleurs subsessiles sont presque sessiles.
Subspontanée : se dit d'une plante issue d'une graine qui vient d'une plante cultivée.
Succulente : se dit d'une plante charnue ou plante grasse, dont les organes emmagasinent de l'eau.

T
Tépale : nom donné aux pétales et aux sépales lorsqu'ils sont identiques (tulipe).
Tige : Partie aérienne des végétaux supérieurs,qui porte les feuilles.
Thyrse : inflorescence composée (grappe de cymes).
Tomenteux : se dit d'une plante ou d'une partie de plante recouverte de poils épais.
Trifolié : se dit d'une feuille dont le pétiole porte trois folioles.
Tubercule : partie renflée d'un rhizome ou d'une racine riche en substances de réserve (exemple : la pomme de terre).

U
Ubiquiste : adjectif, se dit d'une espèce dont l'aire de répartition est trés étendue, voire mondiale. Exemple le paturin, Poa annua.
Unciné : adjectif, se dit d'un organe en forme de crochet, ou terminé par un crochet (feuille, carpelle...)

V
Vaisseau : élément spécialisé conducteur de la sève.
Verticille : ensemble de pièces, feuilles par exemple, implantées sur un axe au même niveau.
Vivace : se dit d'une plante vivant plus de trois saisons (on parle de plante pérenne lorsqu'elle semble vivre indéfiniment). Les arbres sont le meilleur exemple des plantes vivaces.
Volubile : adjectif, qualifie un végétal qui s'enroule, dans un sens défini, autour de son support.
Vrille : feuille ou rameaux modifié d'une plante grimpante et capable de s'enrouler autour d'un support.

W

X
Xylème : tissu conducteur du bois.

Y

Z
Zoochorie : dispersion des graines (ou du pollen) par les animaux.